Mon cheminement

Hymne à la vie

La vie.

La traversée de son ombre m’a fait retrouver sa lumière. Le deuil m’a reconnectée avec son impulsion.

Avec l’aide de la danse thérapie, la mort d’un proche m’a relié au moment présent.

J’ai pleuré, j’ai crié, j’ai enragé, j’ai traîné des pieds, je me suis tapie au lit, j’ai évacué, puis je me suis exclamée, et puis merde ! Peu importe mes angoisses, mes interrogations et les difficultés du moment, peu importe cet idéal fantasmé, peu importe ce qui manque, l’essentiel est ce fluide de la vie qui coule dans mes veines. Et tant qu’il circulera, je vivrai, pleinement, passionnément, entièrement.

Ce qui doit être sera. Je vibre avec ma sève. Dans la joie, dans la colère, dans la tristesse, dans la douleur, dans le rire, je vis pleinement. Peu importe le passage. Qu’il soit large ou étroit. Qu’il ait le repos du terrain plat ou la palpitation de la pente raide. Que la météo soit ensoleillée ou pluvieuse. A tout moment et en toute occasion, j’honore ma vie.

Laissons-nous emporter par le tempo du moment les amis. Cassons nos robots. Débranchons le pilote automatique, et écoutons notre musique intérieure. Qu’elle ait la légèreté d’un swing ou la mélancolie d’un blues, notre musique est toujours juste. Faisons lui place.

Vivons. Vibrons.

 

8 commentaires sur “Hymne à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s